Contrôler son éjaculation

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Selon la définition même des sexologues il y a éjaculation prématurée lorsque l’homme ne peut pas contrôler durablement son excitation car son éjaculation survient involontairement. Le mot clef est “involontairement”. En effet, l’éjaculateur précoce ne peut pas décider volontairement du moment de son éjaculation.

On dit que 30 % des hommes seraient touchés par l’éjaculation précoce. Bien que les 70% qu’il reste arrivent à avoir une vie sexuelle acceptable, pour la plupart ils ne savent pas contrôler véritablement leurs éjaculations. En effet la durée de leur acte sexuel dure en moyenne de 5 à 10 minutes mais ils ne peuvent pas le prolonger au-delà.

C’est ainsi qu’on en a conclu que plus de 90% des hommes ne sont pas capables de contrôler véritablement leur éjaculation. Et sont donc obligés d’accepter la durée naturelle de leur acte.

L’éjaculation normale se produit lorsqu’au moment de l’excitation, des hormones chimiques sont sécrétées par l’organisme. Cette production qui, supposée être progressive, transmet à votre système nerveux une information pour qu’il stimule les nerfs au niveau de votre gland.
Dans des conditions normales où, la production de ces hormones se fait de manière habituelle, le contrôle de l’excitation est tout à fait possible.

Dans le cas d’un éjaculateur précoce, l’organisme produit ces hormones de manière incontrôlable ce qui rend votre corps surexcité et votre gland très sensible. Cette surexcitation est responsable de ce qu’on qualifie de “Spasmes”. Ainsi l’excitation devient grande est l’éjaculation totalement incontrôlable.

Pour apprendre á contrôler cette excitation et réguler la production de ces hormones, une rééducation sexuelle est nécessaire. Certains exercices vous permettent de retrouver le contrôle sur le processus éjaculatoire de manière permanente et naturellement.

Pour en savoir plus sur l’éjaculation précoce, cliquez ici.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »