L’éjaculation rapide

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Il s’agit d’un reflexe involontaire empêchant l’homme de pouvoir contrôler son éjaculation pendant l’acte sexuel. On défini l’éjaculation précoce comme une incapacité de contrôle de l’éjaculation, éjaculer avant d’être prêt ou avant d’avoir satisfait sa partenaire, avant ou juste après la pénétration.

Il y a des hommes qui ont des éjaculations précoces avec certaines femmes et non avec d’autres. Cette information nous aide à comprendre l’importante fonction du facteur psychologique de ce disfonctionnement dans beaucoup de cas.

Une des causes les plus répandue á l’éjaculation prématurée serait la faiblesse du muscle PC (muscle pubococigène) généralement congénital ou occasionné par la mauvaise pratique de masturbation pendant l’adolescence. Pour fortifier ce muscle Pc, qui est le muscle qui se contracte lors de l’éjaculation mais aussi pour retenir le flux d’urine, il existe des exercices de renforcement.

La deuxième cause de l’éjaculation précoce serait l’hypersensibilité du gland face á la stimulation sexuelle. Ceci provoque l’éjaculation dés l’introduction du gland dans le vagin, due à la température et à l’humidité de celui-ci.

La troisième cause est un disfonctionnement, relativement peu brutal, des récepteurs de sérotonine et dopamine, ceux ci donnent lieu à ce que l’impulsion cérébrale responsable de produire l’orgasme se déclenche et voyage avec plus de rapidité que la normale occasionnant de cette manière l’éjaculation précoce.

Le controle éjaculatoire peut s’apprendre au cours de la vie sexuelle grâce à un programme d’exercices totalement naturels, planifiés et évalués dans le temps. Ceci dans le but d’obtenir une rééducation et un controle volontaire des muscles chargés de l’éjaculation. Ceci s’obtient en travaillant ces muscles précis dans le but d’éjaculer au moment désiré.

Source de l’article: http://www.ejaculationcontrole.com/

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »